Les transports en commun seront gratuits pour tous les Parisiens de moins de 18 ans à la rentrée

Publié le par Aulnay Populaire (93)

Les transports en commun seront gratuits pour tous les Parisiens de moins de 18 ans à la rentrée

Bonne nouvelle pour les familles. Dès la rentrée 2020, les collégiens et lycéens parisiens ne paieront plus les transports en commun. À partir de la rentrée 2020-2021, la carte Imagine R sera intégralement remboursée pour les moins de 18 ans, ce qui représente une économie non négligeable pour chacun de 350 € par an.

D'autres mesures depuis un an

Cette disposition votée en Conseil de Paris ce jeudi s'inscrit dans le prolongement des mesures de gratuité des transports en commun pour les jeunes Parisiens mises en œuvre depuis la dernière rentrée scolaire : remboursement total de la carte Imagine R Junior pour les jeunes scolarisés en primaire et jusqu'à 11 ans (24 € par an) ou partiel (pour les collégiens et lycéens) des cartes de transport Imagine R, gratuité de l'abonnement Vélib'mécanique (27,60 € par mois) pour les 14-18 ans et gratuité des transports en commun pour les jeunes Parisiens en situation de handicap, âgés de moins 20 ans.

Un abonnement sans avance de frais à l'étude

Ces mesures qui étaient destinées à accélérer la transition écologique et à donner un coup de pouce financier aux familles ont donné lieu à 75 000 demandes de remboursements au cours de l'année 2019 - 2020. « Le nombre de jeunes Parisiens scolarisés en primaire et disposant d'une carte Imagine R a été multiplié par 10, passant d'environ 4 000 à plus de 40 000 », indique la Ville. Au cours de l'année scolaire 2019-2020, 61 225 jeunes étaient titulaires d'une carte Imagine R.

Le coût de toutes ces mesures de gratuité s'élève à 10 M€ par an. 135 000 jeunes Parisiens âgés de 12 à 18 ans sont potentiellement concernés.

Actuellement, les familles doivent acheter la carte Imagine R et envoyer un formulaire pour obtenir un remboursement sous 5 à 6 semaines. La possibilité de souscrire un abonnement pour leurs enfants sans avance de frais « est d'ores et déjà à l'étude ».

Le Parisien.

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article